Partager et innover dans la RSE                                                                    mars 2020
 
 
Le Lab RSE INNOVATION s’engage auprès des entreprises
 
 
Participez à ce mouvement de mises en commun, rejoignez ce réseau, partagez vos infos, adressez nous vos communiqués
contact@labrseinnovation.com
 
 
Solidarité. Un mot d’ordre, une vision, une exigence que nous devons aujourd’hui partager, sans faille, pour ne laisser personne au bord du chemin, pour protéger nos entreprises, les emplois, l’économie, pour sauvegarder notre éthique et nos valeurs, qui toutes sont incluses dans la RSE (la responsabilité sociétale des entreprises).
C’est pourquoi le Lab RSE Innovation sera votre fil rouge RSE tout au long de cette période pour vous faire connaitre les initiatives prises par les entreprises pour donner du sens, être responsable et solidaire. Nous restons à vos côtés, en ligne, pour affronter cette crise.
 
 
Edito : pandémie nous parle,  saurons-nous l'écouter ?
 
 
La RSE a toujours été là pour Redonner du Sens aux Entreprises. Elle définit la manière dont chaque entreprise conçoit sa responsabilité. Dans la crise sanitaire aux conséquences humaines, sociales, et économiques majeures qui frappe notre pays, la RSE est source de solutions, de réponses et d’initiatives prometteuses. L’adaptation des entreprises à la crise laissera des effets durables sur la qualité de vie au travail, sur la flexibilité, sur l’environnement, sur l’engagement des entreprises au niveau sociétal. Dans cette pandémie, la RSE démontre qu’elle n’est pas un simple levier stratégique pour atteindre des résultats et pérenniser son activité mais qu'elle est est au cœur d’un nouveau système de valeurs qui peut s’inscrire dans chaque organisation de manière durable. Saisissons ce temps d’arrêt pour remettre à plat nos modèles en intégrant toutes les leçons de cette période.
La planète nous parle et nous demande de ralentir, nous l'écoutons peu ! La pandémie nous parle. Saurons-nous l'écouter ? 
 
Philippe Girard
 
 
Et si la RSE était 3.0 ?
 
 
Les innovateurs ont amorcé la réflexion sur les nécessaires révolutions numériques dans un monde en mouvement. C’était hier. On parlait de l’avènement de la Tech for Good et de l’émergence puissante d’entreprises innovantes qui utilisent la technologie pour répondre aux problèmes sociaux et environnementaux.Les innovations de rupture sont adaptées à la résolution de problèmes complexes pour conquérir de nouveaux marchés et répondre aux enjeux de société. Dans l'urgence absolue qui nous tient aujourd'hui, les start up se mobilisent aussi pour faire face à l'épidémie, dans le domaine de la santé, du travail collaboratif, des services de première nécessité. Le site numerique.gouv.fr annonce être sur le point de mettre ces initiatives en avant. Plus que jamais, les liens doivent se nouer entre les acteurs économiques et de l'innovation. Des solutions émergent. A nous de faire en sorte qu’elles émanent de notre économie, de nos entreprises, de nos start up.
Ensemble, solidaires, optimistes, engagés.
Martine Sousse
 
 
Le zoom sur les entreprises qui s'engagent
 
 
Savon de marseille
La Savonnerie Fer à Cheval (la plus ancienne savonnerie de Marseille née en 1856) va distribuer 13 000 savons de Marseille dans le cadre d’un partenariat noué avec Synlab Provence pour approvisionner les professionnels de santé, patients, correspondants cliniciens et infirmiers d’une soixantaine de laboratoires de biologie médicale dans le 13, le 83, le 84.
A Salon-de-Provence, les deux savonneries Marius Fabre et Rampal Latour fournissent les crèches de la ville et les foyers restaurants seniors et foyers logements seniors.
La Phocéenne de Cosmétique diminue de 50 % le prix de ses savons liquides et solides "Le Petit Olivier" sur son site internet jusqu’au 31 mars.
La Savonnerie du Midi plafonne à 1 euro le prix de sa savonnette "La Corvette" à l’huile d’olive, habituellement à 2,80 euros.
 
 
Collaboratif
Linagora avec le concours de Jaguar Network met en place  une plateforme de visioconférence gratuite basée sur l’application open source Jitsi Meet :  elle ne nécessite pas de compte et permet de discuter par appels audio et/ou vidéo avec un nombre illimité de participants.
 
 
Télétravail
Le groupe Epitech mobilise les étudiants en informatique de ses 13 campus pour aider gratuitement les entreprises, TPE-PME, à mettre en place le télétravail. On peut ainsi sollicier les étudiants pour être accompagné et conseillé à distance sur les approches et les outils à mettre en œuvre pour que les salariés puissent continuer leurs activités quotidiennes. Il suffit d'un email :
Pour les Alpes-Maritimes : urgence-teletravail-nice@epitech.eu
Pour les Bouches-du-Rhône : urgence-teletravail-marseille@epitech.eu
 
 
Mobilité
Totem Mobi propose des solutions de mobilité pour les soignants. Si vous faites partie du corps médical ou que votre profession vous impose de vous déplacer, contactez soignants@totem-mobi.fr
 
 
Commerce
Wing propose de collecter gratuitement les colis des e-commerçants
 
 
Restons vigilants
 
 
Il est des entreprises qui recrutent aujourd’hui pour faire face aux défis de cette pandémie.
 Confinés, il nous faut pouvoir continuer à commander en ligne, des produits de première nécessité mais aussi de loisirs, de technologie, pour rester vivants, pensants, connectés. Il nous faut nourrir nos familles, remplir nos placards, continuer à assurer nos besoins quotidiens. Il nous faut de la sécurité, des soins. Mais à quel prix ? Les commerces alimentaires ont-ils mis en oeuvre les moyens de protéger leur personnel ?

Amazon augmente les salaires, recrute 100.000 personnes aux USA et promet de verser jusqu’à deux semaines de salaire à ses employés contaminés par le nouveau coronavirus ou placés en quarantaine. Mais dans le même temps, en France, les salariés débrayent faute de respect des règles des distances de sécurité, d’équipements de protection et de gel hydroalcoolique… Et Amazon exercerait des pressions "inacceptables" sur ses salariés en les privant de salaire s'ils refusent de venir travailler à cause de l'épidémie de coronavirus, selon le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Les travailleurs précaires de la nouvelle économie du service sont au coeur de la crise. En France, si Frichti, UberEats et Deliveroo proposent une option de «livraison sans contact» qui consiste à déposer une commande devant une porte pour éviter toute interaction humaine, les livreurs n'ont pas le choix, c’est le client qui décide….
 
 
Les fausses rumeurs
Retrouvez le guide des fausses rumeurs élaboré par Les décodeurs du journal Le Monde
 
 
Suivez nous, réagissez, soulignez ce qui vous anime, communiquez vos actions, partagez avec nous de nouvelles manières d’affronter cette crise et de conduire votre développement. Ensemble, solidaires, optimistes, engagés.
contact@labrseinnovation.com
 
 
 
 
La newsletter du Lab RSE Innovation
 
 
Facebook
Twitter
 
 
Cet e-mail a été envoyé à martine@laboate.com
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur la newslettter du Lab RSE.
 
 
 
© 2020 labrseinnovation.com